Thierry Gripoix est né à Paris en 1964, le jour de la Saint-Valentin.

 

Fils de Josette Gripoix, 4ième génération de la famille, il est l’héritier d’un savoir-faire exceptionnel : 

 

L’art de la pâte de verre

 

Cette technique élaborée par son arrière-grand-mère AUGUSTINE a toujours été reconnue et appréciée des plus belles Maisons de Couture de Chanel à Yves Saint-Laurent en passant par Balenciaga, Dior, Givenchy, Balmain, Christian Lacroix, Loulou de la Falaise, Louis Vuitton, Nina Ricci…

A vingt ans, après une école de commerce à Paris, Thierry Gripoix décide de rejoindre l’atelier familial qui recèle de trésors, de techniques artisanales liées à la tradition française, lieu magique ou les paruriers réalisent des pièces d’exception d’une qualité incomparable. C’est ainsi qu’il fait ses premiers pas aux côtés de sa mère Josette et sous l’œil vigilant de Suzanne Gripoix, sa grand-mère.

   

En 1982, celles-ci lui confient une première collection pour Jil Sanders.

Ensuite, il réalisera deux collections par an avec Isabel Canovas pendant huit ans. Il travaillera également pour la Maison Lanvin, Jacqueline de Ribes, Nina Ricci, Givenchy, Scherrer, Dior et Saint-Laurent. Puis il prendra le relais de sa mère Josette et réalisera pour la Maison CHANEL six collections par an en collaboration avec les studios du prêt-à-porter et de la Haute Couture pendant 20 ans. 

 

Plus récemment, la Maison Louis Vuitton fera appel à lui pour réaliser des bijoux en séries limitées et il participera également aux collections de Marc Jacobs pour Marc by Marc Jacobs, tout comme pour Loulou de la Falaise qui lui confiera toutes les premières collections de sa Maison de Couture et ce dès 2002.

 

Ce travail merveilleux, qui illumine encore les plus belles garde-robes, celles des élégantes, des princesses, des divas et des stars d’hier, Thierry Gripoix souhaitait également l’offrir à celles d’aujourd’hui et de demain en créant en 2007 sa propre marque.

 

La force de son art raffiné s’affirme. Il a gardé le savoir-faire traditionnel qui lui a été enseigné, tel le secret de l’émaillage nacré, en y incluant ses propres idées. Dans son atelier, il vit l’émotion du rapport à la main, il réalise ses prototypes lui-même, il explore le potentiel expressif de l’émail du verre, son goût est sûr, son œil est avisé. Ses collections sont aériennes, fluides, mobiles et ludiques… Ainsi le clip passe du cheveu à l’oreille tandis que la broche se griffe ou se suspend.

 

Thierry Gripoix n’a de cesse de renouveler ses créations, tout en plongeant dans les archives familiales anciennes qu’il conserve précautionneusement. Il crée des collections contemporaines qui séduisent les nouvelles générations dans le monde entier.

 

Thierry Gripoix perpétue un savoir-faire familial… parce qu’il n’y a ni présent, ni futur sans héritage du passé…

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© AUGUSTINE Paris